Alternative Espaces Citoyens Niger
Bonne Gouvernance

Formation des acteurs de la société civile en analyse budgétaire.

lundi 21 mai 2007 par H B Tcherno

L’association Alternative Espaces Citoyens, avec l’appui financier d’Oxfam-Novib, a organisé du 7 au 11 mai dernier à la Maison de la presse de Niamey, un atelier de formation des acteurs de la société civile sur le suivi et l’analyse des processus budgétaires.

Initié dans le cadre du programme triennal de renforcement de la société civile pour un contrôle citoyen de l’action publique de l’association Alternative Espaces Citoyens, cet atelier qui intervient après celui organisé en février dernier au profit des journalistes des médias publics et privés, vise à renforcer les capacités des acteurs de la société civile à suivre, analyser et contrôler les processus budgétaires nationaux. ‘‘Il s’agit principalement d’initier ces acteurs aux techniques d’analyse budgétaire afin de les habiliter à terme à exercer un contrôle citoyen méticuleux de la gestion et de la répartition des ressources nationales à travers le budget de l’Etat et de ses démembrements que sont les collectivités territoriales créées dans le cadre de la décentralisation’’. Dans le discours qu’il a prononcé à l’ouverture de l’atelier M Moussa Tchangari, Secrétaire Général de l’association Alternative Espaces Citoyens a fait le constat qu’au Niger, ‘‘ les ressources publiques sont très mal gérées et redistribuées, que les ressources allouées aux secteurs sociaux ne font que s’amenuiser tandis que les dépenses au titre du remboursement de la dette extérieure et les charges liées à l’entretien du personnel politique ne font qu’accroître.’’ C’est de ce constat amer dit-il en substance que découle tout l’intérêt porté par l’association Alternative Espaces Citoyens au suivi et à l’analyse des processus budgétaires publics. Pour Moussa Tchangari, on ne peut pas bâtir une société démocratique et solidaire si les organisations de la société civile laissent les hommes politiques et leurs experts gérer et distribuer les ressources publiques à leur guise. ‘‘ C’est notre devoir martèle t-il de nous impliquer dans le suivi et l’analyse des processus budgétaires, afin non seulement d’amener les hommes politiques et les experts à rendre ces processus plus transparents et plus participatifs mais aussi de contribuer à la réalisation dans notre pays des droits sociaux, économiques et culturels.’’ La formation assurée par M.Abdourahamane Ousmane, chargé de programme de la dite association et M. Moutari Mahamane, consultant indépendant a permis à la vingtaine de participants venus de Niamey et des villes de l’intérieur du pays d’avoir à travers huit (8) modules, les connaissances de base de l’analyse et du suivi budgétaire. A la fin de la session, certains participants se sont joints volontairement à l’équipe restreinte chargée de rédiger le rapport annuel sur l’analyse budgétaire du secteur de l’éducation au Niger de 1997 à nos jours. Le document qui sera produit sera disponible avant la prochaine session budgétaire de l’Assemblée nationale. Les deux autres phases du programme triennal concerneront le secteur de la santé et l’accès à l’eau potable.

A . C & H.B.T


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 462427

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alternative Espaces Citoyens  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License